ROCHES ET MINERAUX

ROCHES ET MINERAUX

PONTOISE les différents étages sédimentaires

 

Dans cet article, les différentes notations selon l'époque, le lieu et l'échelle. Indication en clair des exposants et des indices. Composition sommaire du sous sol.

1953 PONTOISE 1/50 000

X Les remblais sont rares mis à part aux abords des villes.

E Eboulis nombreux et sableux (Stampien) ou calcaire (Lutétien). Le plus souvent du à des éboulements de falaises du Lutétien le long de la Seine (bute de l'Hautin) ou des glissements de limons au fond des vallées (sables de Beauchamp sur calcaires à Eragny).

U Tuf calcaire avec de nombreuses empreintes de tige de graminées renferment de nombreux mollusques terrestre et d'eau douce.

Fz Alluvions modernes le long des cours d'eau, composées de vase argilo-sableuse noirâtre ou l'on trouve des graviers siliceux arrachés aux alluvions anciennes. Ces alluvions s'étalent sur la plaine alluviale ( les Muraux) et de nombreux mollusques se trouvent dans la vase de la Seine et de l'Oise.

Fy-Fx Terrasses alluviales au nombre de deux

Terrasse de la cote 25 avec graviers et sables ou l'on trouve des blocs de grès provenant des terrains tertiaires. Le gisement de Cergy est très fossilifère (mammifères et mollusques fluviatiles)

Terrasse de la cote 50 visible près de Pontoise, Menandon et Andrésy-Chanteloup ainsi que dans la forêt de St Germain. Elle est séparée de la terrasse inférieure par un talus de terrains tertiaires (Lutétien pour la vallée de l'Oise, Cuisien Sparnacien prés de Meulan, craie à la limite sud ouest de la feuille).

LP Limon des plateaux jaunâtre ocre ou rubéfié, brun rougeâtre. Il est riche en certains points en lœss. Il est exploité à Puiseux pour des briques. On y rencontre parfois des silex du néolithique.

p Pliocène avec cailloutis des assises tertiaires supérieures (cotes 100-110) liés dans une argile sableuse, constitués de grés bartoniens et stampiens ainsi que de meulières de Beauce.

g3 Aquitanien (olighiocène supérieur) avec ses meulières de Beauce et de Montmorency qui couronnent le sommet des buttes témoins tels l'Hautil, Arthies, Frémécourt Grisy les Plâtres. Cette formation est issue d'altération d'une assise calcareuse. Le calcaire dissous a laissé des argiles brunes qui enrobent les blocs de meulières refermant de nombreux restes de végétaux ainsi que des mollusques d'eau douce.

g2 sables et grés de Fontainebleau - Stampien (oligocène moyen) Ces sables constituent des buttes témoins, ils débutent généralement dans les régions voisines par des marnes à huitres. Un niveau fossilifère se rencontre à la base des sables (Frémécourt, Grisy les Plâtres). L'ensemble des sables se termine parfois par un grès quartzite très dur (Arthies, Hautil). Ces sables sont fins principalement blancs ou jaunâtres, parfois colorés de teintes très vives (rouge brique).

g1 Sannoisien dans les régions de Sannois et de Corneille en Parisis. Le supérieur est représenté par les assises de la Brie (lacustre) et de Sannois (marin). L'inférieur est représenté par les marnes vertes et les glaises. Sur cette feuille, la formation de la Brie est représentée par des marnes blanches avec lits d'argiles vertes (Frémécourt). Dans la butte de l'Hautil, le calcaire de Sannois est un calcaire à milioles riche en moulage de mollusque. Le Sannoisien inférieur est quant à lui représenté par des argiles et marnes vertes reposant sur des glaises sableuses.

e7 Ludien (marnes supra gypseuses) avec deux assises distinctes, marnes blanches (Pantin) et marnes bleues (Argenteuil et Cormeilles en Parisis). Les marnes blanches qui terminent la série éocène renferment de nombreux fossiles. Dans la butte de l'Hautil on ne distingue pas très bien les marnes blanches des marnes bleues, par contre les marnes bleues sont bien développées jusqu'a prendre en certains points une teinte verte (Port-Maron,  Forvache).

Ludien (masse de gypse, marnes infra gypseuses) Ce gypse saccharoïde et massif a fourni de nombreux fossiles. Il a été rencontré également a Grisy les  Plâtres et prés de Frémécourt. Les marnes infra gypseuses sont constituées de lits calcaires, d'argiles et de gypse cristallisé.

e6c Bartonien avec sables gris de Cresnes et de Ruel, verts de marines qui superposés représentent les sables de Monceau. Au nord se trouve deux assises sableuses. La plus élevée est constituée d'un sable vert légèrement argileux très fossilifère (Monceau). Sous ces sables on trouve une masse sableuse avec des grès mal consolidés. Ces sables de Cresnes, du Ruel ravinent les calcaires de saint Ouen inférieurs. Ils sont également fossilifères à Cléry en Vexin, Grisy les Plâtres, Puiseux.

e6b Bartonien (calcaire de Saint Ouen, horizon de Mortefontaine, calcaire de Ducy) avec deux faciès l'un calcaire dans les vallées de la Viosne et de l'Oise, l'autre marneux dans le massif de l'Arthiès et la vallée de la  Seine. Les calcaires de Saint Ouen sont essentiellement lacustres et renferment de nombreux fossiles. Les calcaires durs rosâtres en plaquettes renferment de nombreux moulages, Ils se trouvent facilement à la surface des champs.

L'horizon des sables de Mortefontaine est calcaro marneux. Il est fossilifère à Banthelu. Il est bien représenté à Puiseux, route de Vairéal. C'est un sable calcareux à foraminifères.

Le calcaire de Ducy est constitué de petits bancs très durs et bien lités. Il renferme souvent des mollusques remaniés provenant des sables d'Ecouen Ézanville.

e6a Bartonien (sables d'Ecouen Ezanville, de Beauchamp et d'Auvers sur Oise). Les sables d'Ecouen Ezanville verdâtres présentent des traces de dessalure  avec de trés nombreux mollusques. Les sables de Beauchamp sont généralement stériles blancs et jaunâtres avec des bandes de sable argileux rubéfié. Ils renferment en leur partie supérieure un banc de grès très dur. A Osny  et Hérouville, ils renferment  la faune d'Auvers sur Oise. Près de Marines, ils présentent un niveau de calcaire lacustre associé à une faune marine. Ce niveau est également fossilifère à US (bois de la brosse). Les sables d'Auvers sont particulièrement développés près d'Auvers sur Oise ou l'on trouve une faune de mollusques, de polypiers, d'algues et de madrépores.

e5ed Marnes et caillasses, zonz 4 du lutetien supérieur avec e5e  calcaire à cérithesen petits bancs et e5d calcaire massif à orbitolites. Les marnes, les caillasses et les calcaires sont très bien développés sur cette feuille de Pontoise. Présentation d'alternance de lits calcaires et de marnes blanches grossières avec caillasses sur la pertie supérieure. Sur la bese des bancs bien lités avec des moulages de mollusques. Cette faune laguno marine est associées en certains points (Boissy l'Aillerie à d'autres fossiles.  Dans cette localité le "blanc vert"constitue un épisode lacustre. En certains points de la vallée de la Seine (Vaux sur Seine) le "blanc vert" renferme des bois silicifiés. La masse de calcaire se présente sous deux faciès, le plus commun avec un calcaire dur miliolitiqueriche en moulage de mollusques et un faciès zoogène dans la vallée de la Vosnes (Us, Boissy l'Aillerie) sur la rive droite de l'Oise à Jouy le Moutier et à Saillancourt. Ce f&aciès appelé faciès zoogène de Guirancourt est un calcaire grossier avec de nombreux foramifères et des échinodermes.

e5c Lutetien inférieur Zone III avec un calcaire plus sableux comprenant plein d'echinides associés à des mollusques marins

e5b Lutetien inférieur zonz II constituée à la partie supérieure par des calcaires sableux. A le base, on y rencontre dans la vallée de la Viosne un banc sableux très fossilifèrequi rappelle Chaumont en Vexin et Liancourt-Saint Pierre. Ce cordon est très fossilifère (dents, polypier et une faune très riche).

e4 Yprésien supérieur (cuisien) Les sables de Cuise sont fins, glauconifères et micacés. Argileux dans la partie NE de la feuille, ils sont fossilifères vers l'ouest (Banthelu). De 25 à 30 mètres au nord de la feuille, il passent à 3 ou 5 mètres vers le sud (vallée de la Seine) riche en galets de silex noirs du type de Sinceny.

e3 Yprésien inférieur (sparnacien)  qui débute par des argiles plastiques bleuâtres ou bariolées de rouge. Sur ces argiles reposent  de fausses glaises constituées de lits d'argiles  sableuses, de sable et de lignite, le tout très fossilifère et surmonté d'un sable très fin, argileux sans fossiles.  Le sparnacien est très épais dans la vallée de l'Oise ou il a été foré à Conflans Sainte Honorine, Pontoise, Saint Ouen L'Aumône.

e1 Calcaire pisolithique (montien) représenté par le calcaire à faciès dur de Vigny et le calcaire plus grossier de Meulan à faciès plus fin et plus ou moins sableux ou durci. Le calcaire de Vigny a une position curieuse, les bancs de stratification oblique sont adossés à la craie qui paraît surplomber le montien en certains points. Le calcaire montien repose en bancs horizontaux au pont le plus haut de l'anticlinal. Le tout très fossilifère.

Rc argile à silex peu développée car décapée par les alluvions anciennes. Sur l'anticlinal de Vigny, on observe des silex éclatés sans argile.

c6 Campanien (sénonien supérieur) avec craie blanche traçante demie-tendre formée de carbonate de chaux presque puret coupée de lits de silex noirs. Elle affleure sur l'anticlinal de Vigny et dans la vallée de la Seine en aval de Meulan avec de nombreux fossiles.

c5 Santonien (sénonien inférieur) craie dont l'assise est immédiatement inférieure aux assises campagniennes. Elee affleure dans la vallée de la Seine à Gargenville et est très fossilifère. 

 

 

 



30/09/2012

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser