ROCHES ET MINERAUX

ROCHES ET MINERAUX

ORNANS les différents étages sédimentaires

 Dans cet article, les diférentes notations selon l'époque, le lieu et l'échelle. Indication en clair des exposants et des indices. Composition sommaire du sous sol.

1893   ORNANS   1/80 000

a exposant 2 alluvions modernes dans le fond des vallées de la Loue et du Doubs, plus particulièrement prés de Pontarlier. Elles sont le plus souvent calcaires.

A éboulis abondant au bas des escarpements calcaires (côtes de la Loue, de la Riverotte, du Dessoubre). Des chailles remaniées masquent parfois les marnes oxfordiennes.

A exposant t   Tufs calcaires produits par des sources (Monthier, Consolation .....)

De nombreuses grottes creusées dans les calcaires bathoniens (j indice ll) et rauraciens (j exposant 3) jouent le rôle de glacières naturelles Chaux les Passavant, Remonot, Vaucluse etc.....

a exposant 1 t  Tourbe de 2 à 3 mètres d'épaisseur formée sur un substrat marneux oxfordien ou néocomien.

a exposant 1 l  Gisement de lignite et de fer dans des marais pleistocènes (Morteau, Guinots, Grand denis et ses bois de conifères....)

a exposant 1 Alluvions anciennes postglaciaires avec des galets alpins provenant de moraines.Egalement des blocs et boues glaciaires (a exposant 1gl) d'origine jurassienne et quelques débris alpins (Schistes chloriteux, granulite etc.....

m exposant 3b  Miocène  et ses dépôts lacustres contemporains de la mollasse marine Suisse, le tout trés fossilifère

e exposant 5 sables quartzeux avec grains de fer associés à des argiles multicolores qui remplissent parfois les fentes des calcaires jurassiques. Les assises crétacées ne se rencontent pas au nord d'une ligne Charquemont Laval Orchamps Chantrans.

c exposant 4  Le cénamonien formé d'un calcaire crayeux blanc et vert et de marnes d'un blanc verdâtre.

c exposant 2-1 Le Gault avec en partie supérieure des marnes grises sur sables quartzeux et de trés nombreux fossiles phosphatés.

c indice ll  l'Urgonien avec calcaires à faciès saccharoïdes d'un blanc jaunâtre. (Pontarlier Sousles tilleuls).

c indice lll  Barrêmien et ses calcaires jaunes oolithiques (Morteau) ou gréseux (Neufchâtel) avec lits de marnes trés fossilifères.

c indice lv  Hauterivien  avec calcaires jaunes plus ou moins chloriteux, marnes grises trés fossilifères et marnes jaunes grumeleuses recelant de trés nombreux fossiles.

c indice v Valanginien avec en partie supérieure des calcaires roux et limoneux  et à la base des bancs oolithiques avec couches de marnes.

 c indice vl  Purbeckein avec marnes et marnocalcaires gris blanchâtre.(Villers le lac). D'une épaisseur de 15 à 20 mètres il comprend des calcaires marneux trés fossillifères, des calcaires marneux gris et bleuâtres  et du gypse avec marnes verdâtres à quartz bipyramidé et du soufre natif (Renaud du Mont).

Portlandien avec de haut en bas, des dolomies sccharoïdes, des calcaires à dendrites, des calcaires marneux et dolomitiques et des calcaires compacts d'un blanc roux.

j exposant 4-5 Kimméridien avec en partie supérieure (j exposant 5) des calcaires et des marnes d'un blanc jaunâtre. En partie inférieure formée par le ptérocérien ( j exposant 4b) des marnes grumeleuses et des calcaires trés fossilifères, des calcaires grisâtres compactes de la base sont également présents.

j exposant 4a Séquanien ou Astartien avec au sommet des calcaires marneux et des marnes  trés fossilifères. L'étage inférieur, des marnes grumeleuses d'une teinte gris-brun également trés fossilifères (Mont Châtelu). La partie inférieure avec calcaire gris à noyaux rosés tres caractéristiques. 

j exposant 3  Rauracien et ses calcaires de teinte claire compacts ou crayeux. Ces couches surmontent des  calcaires siliceux grumeleux tres fossilifères. Dans le Sud Est ces assises font place au faciès argovien de plus en plus marneux vers le Sud ouest. Cet ensemble marno calcaire se divise en deux massifs, l'un argileux gris (chaines du Chaumont et du Gros Taureau) trés riche en fossiles, l'autre formé de calcaires blanchâtres trés pauvre en fosssiles. 

j exposant 2  Oxfordien formé de marno-calcaire et de marne  avec le callovien supérieur (j exposant 1) formé de marno calcaire trés fossilifère. L'oxfordien s'amincit vers la frontière Suisse. Il existe cependant à Chailles, dans la chaîne du Chaumont et du Gros Taureau. 

J indice l dalle nacrée avec faciès du callovien inférieur qui dans sa partie méridionale contient des lits marneux avec rognons siliceux et du calcaire roux renfermant de nombreux fossiles (bathonien supérieur).

J indice ll Bathonien moyen et son calcaire blanc compact souvent tacheté de rose pauvre en fossiles

J indice lll vésulien avec calcaires subspathiques

J indice Vl  le bajocien se compose de différents calcaires, Des marnes schisteuses (l exposant 4) du toarcien surmontent des schistes bitumineux 

l exposant 3 lias moyen marno calcaire (Mouthier, Fauverger....) avec dans la raie de Tabouret des calcairesd gris bleuâtres (l exposant 2)



04/08/2008

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser