ROCHES ET MINERAUX

ROCHES ET MINERAUX

LES SILICATES des roches acides

LES SILICATES

Ce sont les sels minéraux de la silice, il sont trés nombreux et feront l'objet d'un classement en trois catégories selon leur compostions chimiques.

Silicates des roches acides

avec plus de 60% de SiO2 eux même divisés en trois classes : les feldspaths, les feldspathoïdes et les micas correspondant à des silicates d'aluminium et métaux alcalins.

LES FELDSPATHS : ce sont des roches acides, légères issues des roches éruptives qui cristallisent dans le système monoclinique ou triclinique. Clivage sur deux directions, la première parallèle à la base, la seconde à angle droit de la première.

On a l'orthose du système monoclinique (orthoclase) qui est un silicate d'aluminium et de potassium de couleur transparente, blanche, grise, rouge claire, verte ou verte bleuâtre. Nommée adulaire si elle est transparente ou incolore, pegmatolite si elle est laiteuse, sanidine si elle renferme de la soude, obsidienne si elle est vitreuse, ponce si elle est bulleuse, hyalophane en présence de baryum.

Clivage sur deux directions, la première parallèle à la base, la seconde à angle obtus

On a les plagioclases qui sont du système triclinique avec:

 la microline ou l'angle des deux clivages fait 89° 38' et sa variété amazonite vert émeraude qui se décolore par calcination. L'albite et ses macles en gouttières. Son éclat est vitreux, sa couleur varie du vert au rouge ou blanc. L'oligoclase trés proche de l'albite. La labrador  avec ses beaux reflets et l'anorthite.

LES FELDSPATHOÏDE peut différentes de la catégorie précédente, ce sont des silicates d'aluminium et de métaux alcalins avec un système cristallographique différent. Ce sont des minerais des roches éruptives. On y trouve: la néphéline et ses prismes hexagonaux, la leucite ou amphigène et sa forme cubique dérivée appelée icositétraèdre ou trapézoèdre avec sa cassure conchoïdale, Le lapis lazuli rarement en cristaux mais en masse d'un bleu intense, la sodalite sous forme de dédocaèdre rhomboédrique, le triphane qui contient du lithium et l'haüyne.

LES MICAS qui ont l'apparence de prismes hexagonaux cristallisent dans le système monoclinique. On les divise en deux catégories : les micas muscovites sans magnésium, jaune blanc vert ou rose à éclats vifs comme la muscovite, la lépidolite. Les micas biotites avec du magnésium, brun ou noir comme la biotite, la pholgopite.

Silictes accessoires des roches acides    

Titanite ou Sphène, silicotitanate de calcium, ses cristaux monocliniques sont groupés de façon a former un double coin avec pointes aiguës. Il est transparent et son éclat est adamantin.

Tourmaline qui cristallise dans le système rhomboédrique avec des formes dérivées du prisme pyramidé et hémimorphisme. Il existe plusieurs espèces de ce borosilicate d'aluminium avec des couleurs variant du rose au vert et une cassure conchoïdale. Les variétés avec magnésium sont brunes ou jaunes. Celles avec du fer sont appelées SCHORL, elles sont noires avec un éclat vitreux. Les variétés avec du ferromanganèse sont brunes ou noires. Celles contenant du lithium sont incolores (achroïte) ou rouge (rubellite).  

Axinite, borosilicate qui cristallise dans le système triclinique en prismes à angles aigus et tranchants, elle est en générale violacée. Elle est transparente et son éclat est vitreux.      

Topaze,  fluosilicate d'alumine qui cristallise dans le système orthorhombique avec hémimorphisme. Une de ses extémités est en général toujours terminée par un biseau ou un dôme. Sa couleur est jaune, verdâtre ou incolore. Son éclat est vitreux, elle est transparente et sa cassure est conchoïdale.

Font également partie de cette catégorie l'émeraude et son système hexagonal , le zircon et son système quadratique.

  



10/12/2007

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser